GRANDE ÉCOLE
D'INGÉNIEURS GÉNÉRALISTES

TRAVAILLER DANS UN
ENVIRONNEMENT EXCEPTIONNEL

Ingénieur Honnête Homme


Depuis plus de 5 ans, l’ENIB  s’implique dans les projets d’engagement citoyens  appelés projet Ingénieur "Honnête Homme" (IHH) en référence à la figure de l’intellectuel engagé du XVIème siècle. Ce projet s’inscrit dans une logique d’émancipation individuelle et vise principalement à préparer les élèves-ingénieurs à développer une capacité d’appréhension de la complexité, une autonomie dans la gestion de projet et une sensibilité éthique. Cette action propose une ouverture permettant une prise en compte des facteurs humains et sociétaux, et permet de s’interroger sur un parcours personnel, sur une posture présente et future. Ainsi, chaque élève-ingénieur de l’ENIB, à partir d’une réflexion/interrogation personnelle s’implique en première année du cycle ingénieur dans la réalisation du projet IHH, action qu’il mènera sur deux semestres. Au moment où l’on repense le statut et la "valeur" de l’ingénieur, le projet IHH entend fonder cette valorisation sur l'"engagement social de l’ingénieur" : pour que la grandeur du métier se mesure en la capacité d’unir les individus. 

Télécharger l'affiche de la soutenance des projets IHH

Téléchargez les affiches des projets IHH

À titre d'exemple, citons le cas d'un projet de réalisation de « voitures à dynamo pour et avec des enfants en IME » : Un étudiant réfractaire initialement au projet (il venait chercher des techniques dans un cours où on lui demandait de les inventer) revint sur les vacances les plus plaisantes de son existence ; des enfants autistes avec qui il se lia partageaient son séjour. L’interrogation naturelle et naïve étant : que font ces enfants pendant l'année ? L’étudiant ne connaissait pas l’existence des Instituts médicaux-éducatifs spécialisés ; il les a contactés, s’est déplacé, les a rencontrés et a dirigé un atelier de 5 séances de construction de voiturettes à dynamo pour des enfants autistes.  Ainsi d'une interrogation issue d'une expérience individuelle (que font les enfants autistes pendant l'année scolaire ?), un collectif d'étudiants a proposé une réponse sous la forme d'une action (atelier de construction de modèles réduits de voitures pour des enfants autistes), donnant ainsi un sens partagé à une expérience individuelle.